Guides voyage Ile de La Réunion 12 septembre 2016

L’Ile Bourbon et ses légendes urbaines

« Tous les pays qui n’ont plus de légende seront condamnés à mourir de froid. » 

Patrice de La Tour du Pin

Mon premier est une petite île cachée au fin fond de l’Océan Indien.

carte-ile-bourbon

Mon second est l’un des volcans les plus actifs de la planète.

Mon tout est situé à 10 000 km de Paris.

Qui-suis-je ?

Plages paradisiaques, montagnes verdoyantes, paysages d’exceptions, certains de mes patrimoines sont inscrits à l’UNESCO… Je suis l’Ile de la Réunion, connue autrefois sous le nom de l’Ile Bourbon, une destination aux multiples atouts…

Et à priori, ce n’est un secret pour personne. (Sauf pour ceux qui persistent à penser que les réunionnais se déplacent de lianes en lianes pour aller se boire une petite noix de coco, n’est-ce pas ?).

Derrière son charme pittoresque et incontesté,  sa diversité et sa richesse de cultures, l’Ile de la Réunion nous réserve encore quelques surprises. Elle abrite des légendes et des histoires plus fascinantes les unes que les autres dont les mystères restent encore tout entiers.

Etes-vous installés confortablement ? Une petite histoire qui ne vous fera probablement dormir que d’un œil ce soir (voire d’aucun), ça vous dit ?

Terrifiantes, drôles ou morbides, les légendes urbaines nous fascinent. Découvrez deux histoires à la fois troublantes et fantastiques qui ont marqué les réunionnais et leur patrimoine.   

Pirates ! Partez à la chasse du trésor de la Buse

Située dans les eaux où transitaient les navires de marchandises, l’Ile de la Réunion était jadis une terre d’escale incontournable pour les pirates.

De nos jours, le trésor le plus mythique et le plus convoité des réunionnais est celui du célèbre pirate Olivier Le Vasseur, surnommé la Buse. Mythe ou réalité ? Le trésor de la Buse est entouré d’un mystère aussi profond et solide que le coffre qui le renferme…

C’est sur l’Ile de la Réunion que prend forme l’histoire de la Buse. En 1721, il s’empara de la marchandise que contenait la Vierge du Cap, un navire portugais de prestige alors en réparation sur les côtes dyonisiennes de l’Ile.  Ce navire transportait une multitude de richesses : diamants,  bijoux, or, argent, épices, perles, meubles, pierres… tout un attirail d’objets précieux était à son bord. La Buse prit alors le navire ainsi que son butin estimé aujourd’hui à presque 5 milliard d’euros

9 ans plus tard, Olivier Le Vasseur sera jugé et pendu un 7 juillet. D’après la légende, au moment de sa pendaison, il jeta à travers la foule une carte au trésor sous forme d’un cryptogramme, indiquant alors la localisation de son trésor. Au moment de le jeter, il s’écria : « Mon trésor à qui saura le prendre ! »

 

Trésor de la Buse

Cryptogramme du trésor – La Daupharie-emonsite

Le trésor de la Buse

Alphabet – La Daupharie-emonsite

 

 

Emmanuel Mezino, chercheur de trésors, a récemment décrypté le cryptogramme et localisé l’emplacement de ce fameux trésor enfoui dans les entrailles de la Réunion. L’affaire reste à suivre…

Cryptogramme, loupe et boussole à la main… A l’abordage Moussaillons, partons à la quête du trésor de la Buse !

La légende de Grand-Mère Kal : Trick or Truth ?

Chaudrons, potions, balais ou filtres d’amour… C’est le kit parfait du sorcier, tel qu’on nous l’a gentiment présenté. Éloignez-vous des sympathiques et innocentes histoires d’Harry Potter, plongez-vous plutôt dans l’univers glaçant de la légende de Grand-Mère Kal…

Il était une fois un personnage à la fois mythique et légendaire dont l’origine puise toute sa source à l’époque du commerce des esclaves à la Réunion. Il s’agit de la légende terrifiante d’une sorcière aux pouvoirs maléfiques, plus communément connue sous le nom de Grand-Mère Kal. Cette légende typiquement réunionnaise est mise à l’honneur et célébrer le jour d’Halloween.

Plusieurs variantes viennent pimenter la légende ! Pour certains, il s’agirait d’une esclave qui se serait suicidée dans d’atroces conditions. Son esprit malfaisant hanterait alors les lieux.  Pour d’autres, il s’agit ni plus ni moins du fantôme de la maléfique et cruelle Madame Desbassayns, propriétaire d’une maison d’esclaves dont l’âme résiderait au cœur de l’enfer du Volcan. 

Sa particularité ? Se transformer en oiseau noir de mauvais augure pour annoncer de terribles nouvelles, le plus souvent associées à la mort, en survolant  les cases réunionnaises. Ses grands cris macabres et lugubres en feraient frissonner plus d’un…

 

 Infos pratiques :

Pour celles et ceux qui souhaiteraient éveiller leur âme d’explorateur et partir à la quête du trésor de la Buse, cet ouvrage est définitivement fait pour vous pirates !

Ouvrage : Mon trésor à qui saura le prendre – Emmanuel Mezino

 

Des guides pour vivre & voyager en conscience 
Abonne-toi à ma newsletter

Des conseils minimalistes, des guides voyages et un stock de good vibes directement dans ta boite email ! 

Adresse e-mail non valide
Je ne spamme pas, tu pourras te désinscrire à tout moment 😉 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Laura 15 septembre 2016 at 13 h 42 min

    Génial !

    • Reply La stockeuse anonyme 16 septembre 2016 at 10 h 09 min

      Merci Laura 😀 !

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.